Prise de poids et altération de la fonction thyroïdienne : Cause et/ou effet ?

Prise de poids et altération de la fonction thyroïdienne : Cause et/ou effet ?

L’obésité et la fonction thyroïdienne sont deux sujets de santé intimement liés. La thyroïde est une glande endocrine en forme de papillon située à la base du cou qui produit des hormones thyroïdiennes importantes pour la régulation du métabolisme et du poids corporel. Lorsque la thyroïde ne fonctionne pas correctement, cela peut avoir un impact sur la capacité du corps à brûler des calories et à maintenir un poids corporel sain.

À ce propos, nous allons explorer dans cet article la relation entre l’obésité et la fonction thyroïdienne.

Les problèmes liés à l’obésité

L’obésité est un problème de santé publique majeur dans le monde entier, touchant des millions de personnes de tous âges. Cette condition est associée à un risque accru de nombreuses maladies chroniques telles que le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Bien que la relation entre l’obésité et la fonction thyroïdienne ne soit pas encore clairement comprise, des études ont suggéré qu’il pourrait y avoir un lien entre ces deux problèmes.

Les hormones thyroïdiennes sont impliquées dans la régulation du métabolisme de base (dépense d'énergie nécessaire au maintien des fonctions vitales) et de la thermogenèse (processus métabolique de production de chaleur par l'organisme), jouant par conséquent un rôle important dans le métabolisme des lipides et du glucose, en la prise alimentaire et l'oxydation des graisses.

Effets de l'état de santé de la thyroïde sur la distribution de la masse grasse

L'état de santé de la glande thyroïde peut influencer la distribution du tissu adipeux et la quantité globale de tissu adipeux présente dans notre corps. Les hormones thyroïdiennes, la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4), régulent la vitesse à laquelle les cellules brûlent les calories et la production de chaleur dans le corps. Lorsque la thyroïde ne fonctionne pas correctement, elle peut entrainer une variété de problèmes de santé, notamment une prise de poids.

Les personnes atteintes d’hypothyroïdie, une condition où la thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes, peuvent présenter une tendance à prendre du poids. Cela est dû en partie à la réduction du métabolisme de base, qui entraine une diminution de la combustion des calories dans le corps. Les symptômes courants de l’hypothyroïdie comprennent également la fatigue, la constipation, la peau sèche et une sensibilité accrue au froid.

En revanche, l’hyperthyroïdie, une condition où la thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes, peut aussi entrainer une prise de poids. Cela est dû à une augmentation de l’appétit, à une augmentation de la dépense énergétique et à une perte de masse musculaire. Les autres symptômes courants de l’hyperthyroïdie comprennent la nervosité, l’irritabilité, la transpiration excessive et des palpitations cardiaques.

Malgré les liens connus entre la thyroïde et le poids corporel, les mécanismes précis qui sous-tendent cette relation ne sont pas encore entièrement compris. Il est possible que l’obésité puisse également affecter la fonction thyroïdienne en perturbant la signalisation hormonale.

Effets de l'obésité sur l'état de la thyroïde

La relation entre l'état de la thyroïde et l'obésité est bidirectionnelle. Par conséquent, s'il est vrai qu'un état d'hypothyroïdie affecte le poids et l'IMC, être en surpoids ou obèse affecte aussi la fonction thyroïdienne. En fait, les anomalies de la fonction thyroïdienne sont très fréquentes chez les personnes en surpoids. Cependant, les personnes en surpoids ou obèses avec une fonction normale de la glande thyroïde ont tendance à avoir une activation anormale de l'axe hypothalamo-hypophyso-thyroïdien, entraînant des taux élevés de thyréostimuline ou de TSH.

De plus, l’obésité est souvent associée à une résistance à l’insuline, qui peut également affecter la fonction thyroïdienne. La résistance à l’insuline perturbe la capacité de l’hormone thyroïdienne à pénétrer dans les cellules et à exercer son effet métabolique.

En conclusion, l’obésité est un facteur de risque important pour la perturbation de la fonction thyroïdienne. Les personnes obèses ont souvent des niveaux bas de T3 et des taux élevés de TSH, ce qui peut entraîner une prise de poids et des complications de santé.

Il est donc important de maintenir un poids santé et de surveiller régulièrement la fonction thyroïdienne chez les personnes obèses. Les professionnels de la santé peuvent aussi prescrire des médicaments pour aider à maintenir une fonction thyroïdienne normale chez les personnes obèses qui ont des troubles de la thyroïde.



26434/4565-Takwa.jpg

"La plus noble forme de générosité est de partager les connaissances qui nous font grandir ! En tant que passionnée de recherche scientifique, j’ai choisi de diffuser mon savoir à travers l’écriture ! Cultiver, partager, tant l’échange perdure, l’espoir demeure."

- Takwa

Nos consultants vous aident à trouver les meilleures cliniques