Verrues génitales et condylomes : Conseils et Options de traitement

Verrues génitales et condylomes : Conseils et Options de traitement

Verrues génitales et condylomes : Conseils et Options de traitement

    Les verrues génitales chez les femmes et les condylomes chez les hommes sont des infections sexuellement transmissibles courantes. Ces affections sont provoquées par le virus du papillome humain (VPH), qui se propage par contact intime. Bien qu'elles puissent être gênantes et inconfortables, il est important de comprendre que ces infections sont traitables et qu'il existe plusieurs options de traitement disponibles.

    Verrues génitales chez les femmes et condylomes chez les hommes

    Les verrues génitales sont des excroissances cutanées qui se développent au niveau des zones génitales, aussi bien chez l'homme que chez la femme. Il s'agit généralement de lésions bénignes, provoquées par des souches spécifiques du VPH.

    Ces verrues peuvent apparaître sous différentes formes, telles que des papules ou des tumeurs charnues, et elles peuvent varier en taille et en nombre. La taille des verrues peut varier de quelques mm, jusqu'à de véritables formations grossières, communément appelées « crêtes de coq ».

    Il n’y a aucune différence entre les verrues masculines et féminines : les caractéristiques macroscopiques et microscopiques sont les mêmes. Évidemment, les lieux de leur localisation sont différents selon les deux sexes.

    Chez la femme, les verrues se situent sur les organes génitaux externes, à l'intérieur du vagin, au niveau du col utérin et autour ou à l'intérieur de l'anus.

    Chez l'homme, les condylomes peuvent être clairement visibles sur le pénis, le gland, sur le scrotum, autour ou à l'intérieur de l'anus.

    Comment se transmettent les verrues génitales et les condylomes ?

    Les verrues génitales et les condylomes se propagent par contact intime, notamment lors des rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux, ainsi que par le partage de jouets sexuels. Le virus se transmet par contact avec la peau ou les muqueuses infectées. 

    Il est important de noter que les verrues génitales et les condylomes peuvent être transmis même en l'absence de symptômes visibles.

    Diagnostic d’un condylome

    Un examen à l’œil est la première étape dans le diagnostic du condylome. Lorsque des verrues génitales sont localisées dans la partie anale, une anuscopie est réalisée afin d'explorer le canal anal. Dans le cas des condylomes masculins, une urétroscopie peut être nécessaire pour examiner le méat urétral (urètre).

    Pour les femmes atteintes de condylomes, une évaluation gynécologique approfondie, accompagnée d'un frottis cervico-utérin, est essentielle. Ce dernier permet de prélever des cellules cervicales pour détecter la présence de papillomavirus.

    Il convient de souligner l'importance du dépistage et de l'examen par un médecin spécialisé également pour les partenaires sexuels des personnes affectées par des condylomes.

    Prévenir les verrues génitales et les condylomes

    La meilleure façon de prévenir les verrues génitales et les condylomes est de :

    • Utiliser des préservatifs à chaque rapport sexuel.
    • Avoir des relations sexuelles mutuellement monogames avec un partenaire non infecté.
    • Se faire vacciner contre les souches du VPH les plus courantes.
    • Se faire dépister régulièrement pour détecter tout signe d'infection afin de pouvoir prendre des mesures préventives.

    Traitement des verrues génitales en Turquie

    Les verrues sont des excroissances bénignes qui, si elles sont correctement traitées, guérissent sans laisser de traces.

    Or, s’ils sont sous-estimés et non traités, le virus du papillome qui est à leur origine pourrait être potentiellement cancérigène.

    La cryochirurgie (avec de l'azote liquide), les injections, la chirurgie, les médicaments topiques ou le traitement au laser sont autant de procédures que les spécialistes en Turquie utilisent pour éliminer en toute sécurité les verrues génitales.

    L'objectif de la plupart des traitements contre les verrues est d’éliminer complètement les vaisseaux sanguins responsables de l'alimentation de la verrue.

    Cependant, l’élimination définitive des verrues génitales persistantes et résistantes à la plupart des traitements ou autres agents chimiques fonctionne très bien avec le traitement au laser.



    26434/4565-Takwa.jpg

    "Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

    - Takwa

    Nos consultants vous aident à trouver les meilleures cliniques