Préservation de la fertilité : Myomectomie vs hystérectomie

Préservation de la fertilité : Myomectomie vs hystérectomie

La chirurgie des affections utérines est un choix particulièrement délicat pour les femmes qui visent à préserver leur fertilité. En fonction des diagnostics réalisés, les médecins peuvent proposer le traitement adapté au problème envisagé. Les interventions suggérées, telles que la myomectomie et l'hystérectomie, permettront à la patiente d'avoir une grossesse naturelle ou de faciliter le processus d'une procréation médicalement assistée.

Affections utérines et fertilité

L’utérus, l'organe essentiel du système reproducteur féminin, peut être affecté par diverses pathologies. Celles-ci ont différents degrés de gravité pouvant nuire à la fertilité et même altérer la santé générale et la qualité de vie de la femme. Qu'il s'agisse de problèmes courants comme les fibromes ou d'affections plus complexes comme l'endométriose ou l'adénomyose, la compréhension de ces affections utérines est cruciale. En fait, prescrire des examens spécifiques, aide à la détection précoce de la maladie, ainsi qu'à bien choisir le traitement approprié.

Types et symptômes des pathologies utérines

Comprendre le type d'affection utérine permet au médecin de détecter l'anomalie dans une phase précoce et décider par la suite le traitement le plus adapté. Parmi les anomalies les plus répandues, on note les fibromes, aussi connus par les léiomyomes utérins. Ces tumeurs bénignes se développent dans la paroi musculaire de l'utérus et peuvent varier en taille et en nombre. 

D'autres affections peuvent survenir lorsque des tissus similaires à la muqueuse utérine se développent à l'extérieur de l'utérus. On parle de l'endométriose qui touche souvent les ovaires, les trompes de Fallope ou d'autres organes pelviens. Dans le cas où le tissu endométrial se développe dans la paroi musculaire de l’utérus, il s'agit d'une adénomyose qui peut provoquer dans un stade avancé l'hypertrophie de l'utérus.

Généralement, chacune de ces affections utérines se manifeste par ses propres symptômes, cependant certains peuvent être communs tels que :

  • Les saignements menstruels abondants (ménorragie).
  • La douleur ou la pression pelvienne.
  • Les règles douloureuses (dysménorrhée).

Influence des anomalies sur la procréation

Les anomalies constituent dans la plupart des cas des freins pour la grossesse, surtout lorsqu'il s'agit des fibromes. C'est à cause de leur taille volumineuse qu'ils provoquent la déformation de la cavité utérine empêchant, par conséquent, la nidation de l'œuf, ce qu'on appelle "l'effet stérilet".

De même, la mutation de la forme et du fonctionnement des organes producteurs féminins, suite à une endométriose, peut aussi générer des problèmes de fertilité. Celle-ci minimise les chances de tomber enceinte, suite à la faible réserve ovarienne.

Pour les femmes atteintes de l'adénomyose, de fausses couches peuvent être observées. Cependant, il faut noter que toutes les affections susmentionnées sont susceptibles de causer l'infertilité lorsqu'elles sont marquées en phase avancée. Ce qui nécessite de recourir à l'une des chirurgies utérines, abordons la myomectomie et l'hystérectomie.

Comment préserver sa fertilité grâce à la myomectomie ?

Lorsqu’il s’agit d’options de traitement utérin, la préservation de la fertilité est une considération cruciale pour de nombreuses femmes. À cet égard, la myomectomie apparaît comme une alternative viable aux chirurgies d'ablation de l'utérus. En effet, la myomectomie implique l'ablation chirurgicale des fibromes tout en gardant l'utérus, ce qui en fait un choix idéal pour celles qui souhaitent concevoir à l'avenir.

De même, cette intervention permet aux femmes ayant des problèmes utérins, de recourir aux technologies de la procréation médicalement assistée (PMA) comme la fécondation in vitro (FIV).

Afin de préserver la fertilité, la myomectomie est fortement recommandée pour traiter les déséquilibres hormonaux ainsi que la ménopause précoce. Pour ce faire, le gynécologue peut faire appel à diverses techniques hystéroscopiques, laparoscopiques ou abdominales.

Hystérectomie et infertilité

L'hystérectomie est l'ablation chirurgicale de l'utérus et d'autres organes, tels que les trompes de Fallope, les ovaires, si nécessaire. Elle présente une option courante pour le traitement de diverses affections, comme :

  • Les cancers des organes utérins.
  • Les fibromes.
  • L'adénomyose.

Bien que l'hystérectomie résolve efficacement ces problèmes, elle empêche en contrepartie la femme à concevoir naturellement. Donc, en raison de maintenir sa fertilité, l'exploration d'alternatives moins invasives, telles que la myomectomie ou d'autres techniques mini-invasives, devient primordiale.

Néanmoins, pour les femmes qui n'ont plus de programme d'une future grossesse, l'ablation de l'utérus peut leur être un choix approprié. Toutefois, des consultations approfondies, avec les prestataires de soins de santé, sont essentielles. Ceci leur permet de s'aligner sur les préférences personnelles de la patiente tout en garantissant sa sécurité.

Myomectomie vs hystérectomie : Quelles différences

Lorsqu'il s'agit de traiter les conditions utérines, les femmes sont souvent confrontées au choix entre deux interventions chirurgicales : la myomectomie et l'hystérectomie.

Comprendre les différences entre ces traitements est important avant de faire un choix éclairé.

Traitement

Description

Avantages

Considérations

Myomectomie

- Élimine les fibromes de l'utérus, préservant l'organe.

- Recommandée pour préserver la fertilité ou conserver l'utérus pour des raisons personnelles/culturelles.

- Soulage les saignements menstruels abondants et les douleurs pelviennes causées par les fibromes.

- Permet de maintenir le potentiel reproductif.

- Intervention pour une condition spécifique.

- Possibilité de récurrence des fibromes.

Hystérectomie

- Retrait complet de l'utérus, y compris les fibromes le cas échéant.

- Traitement définitif des affections utérines.

- Élimine complètement les fibromes et résout les symptômes.

- Solution permanente pour les problèmes utérins.

- Perte de l'organe reproducteur.

- Non réversible.



14606/6808-asma.jpg

"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Asma

Nos consultants vous aident à trouver les meilleures cliniques