Le microneedling & production de collagène pour une peau parfaite

Le microneedling & production de collagène pour une peau parfaite

Mode de lecture


Le microneedling, la technique "peau parfaite" qui fait un carton

Le micro-needling est un traitement cosmétique mini-invasif visant à stimuler la production de collagène. C'est, en effet, le premier élément déterminant du vieillissement cutané et de l'apparition des imperfections qui lui sont associées.

Les niveaux de collagène dans l'épiderme sont étroitement liés à l'âge, car ils subissent une diminution progressive au fil du temps. Cela se produit dès l'âge de 25 ans. Il s'agit d'un processus fortement influencé par le mode de vie et les caractéristiques génétiques.

Cette carence se manifeste par l'apparition de rides et une diminution du tonus de la peau, ainsi que par une capacité réduite à réparer les tissus endommagés. Pour cette raison, le micro-aiguilletage est capable d'éliminer non seulement les lignes typiques du vieillissement, mais aussi les cicatrices, les vergetures et la cellulite.

Cela se fait à l'aide d'un appareil à rouleaux recouvert de micro-aiguilles, le derma roller, qui, glissant sur les zones à traiter, transperce la peau à différentes profondeurs et stimule la régénération cellulaire. Le besoin de réparer les tissus amène le corps à produire du collagène ; bénéficier de ce processus est toute la zone traitée, qui réagit en restaurant des conditions idéales pour la peau, même sur le plan esthétique.

La composition de la peau

Pour comprendre le fonctionnement du micro-needling ainsi que toutes les techniques utilisées pour lutter contre le vieillissement cutané, quelques prémisses s'imposent. En particulier, il est utile de présenter un bref aperçu des fonctions de la peau et de sa composition.

Constituée de deux types de tissus différents, l'épitériel et le conjonctif, la peau est, à tous égards, comptée parmi les organes du corps humain, dont elle constitue environ 15 % du poids total.

La peau est composée de trois couches principales :

  • L'épiderme : c'est la couche la plus externe de la peau, la plus exposée aux agents exogènes et, bien sûr, la plus impliquée dans les thérapies anti-âge. Cette couche est à son tour divisée en : basale (ou germinative), épineuse, granuleuse, luisante et cornée.
  • Derme : la couche intermédiaire, riche en nerfs et en vaisseaux sanguins. Le derme a pour fonction de faire passer les graisses et les nutriments vers l'épiderme, afin qu'il reste protégé des agressions extérieures et de la déshydratation.
  • Hypoderme : la troisième et dernière couche de la peau, celle placée à la plus grande profondeur. L'hypoderme remplit des fonctions essentielles de santé, notamment la protection contre tout traumatisme et la libération de substances utiles au bon fonctionnement du métabolisme.

Tous les avantages du micro-needling : Comment ça marche et quels résultats attendre

Comme illustré précédemment, le micro-needling agit en provoquant des lésions microscopiques au niveau épidermique. Cela déclenche un mécanisme complexe d'auto-réparation de la peau, qui implique des fonctions de circulation sanguine et de renouvellement cellulaire.

Les avantages découlant de cette nouvelle fonctionnalité sont nombreux et font encore l'objet d'études approfondies. On ne sait pas encore combien d'entre eux surviennent, mais l'observation clinique des résultats ne laisse aucun doute : le micro-aiguilletage est une technique valide et sûre, et donc recommandée par la communauté médico-scientifique.

Production de collagène

À partir de l'âge de 25 ans, la production de collagène commence progressivement à ralentir, dans un processus naturel et irréversible. Les modalités et le moment de cet événement dépendent de facteurs génétiques subjectifs et de causes exogènes, alors venantes de l'extérieur. Parmi ceux-ci, l'exposition aux rayons UV est sans aucun doute le premier facteur de vieillissement, suivi du tabac, de l'alcool, de la pollution et d'une mauvaise alimentation.

La moindre quantité de collagène provoque :

  • Perte d'élasticité de la peau
  • Perte de tonus dans les tissus mous, ce qui entraîne des contours moins définis
  • Moins de capacité à réparer les dommages cutanés, tels que les coupures ou les brûlures
  • Plus grande difficulté à garder la peau hydratée

26434/7202-1993889-belle-femme-latine-avatar-icone-personnage-gratuit-vectoriel.png

"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Takwa