La pression oculaire : Causes, symptômes et facteurs de risque

La pression oculaire : Causes, symptômes et facteurs de risque

Mode de lecture


Quelles sont les valeurs oculaires normales ?

La pression oculaire varie généralement entre 12 et 22 mmHg. En effet, elle est considérée faible lorsqu'elle est inférieure à 12 mmHg. Cela pourrait résulter de fuites de liquide du globe oculaire. Par ailleurs, lorsque vous souffrez d'hypotonie, des problèmes visuels peuvent survenir. En contrepartie, si la valeur de la pression oculaire est constamment égale ou supérieure à 22 mmHg, l'œil est hypertendu.

Le maintien de la pression oculaire dans cette plage physiologique est nécessaire pour établir les conditions anatomiques optimales pour la réfraction, et donc une vision correcte.

Gardez à l'esprit qu'en général, à partir de 40 ans, la pression oculaire a tendance à augmenter d'environ 1 mmHg tous les dix ans.

Les causes d'une pression oculaire élevée

Les raisons qui peuvent entrainer une pression oculaire élevée sont multiples, notons à cet égard :

  • Une production excessive de liquide qui remplit l'espace entre l'iris et la cornée, provoquant une hypertension oculaire
  • Drainage de liquide insuffisant
  • L'usage de certains médicaments, en particulier ceux à base de cortisone
  • La survenue d'un traumatisme oculaire, par exemple une blessure à l'œil qui peut modifier l'équilibre du drainage des fluides
  • Maladies oculaires tels que le syndrome de pseudo-exfoliation
  • Conditions de stress intense
  • Grossesses compliquées avec des changements brusques de pression
  • Fumée
  • Des maladies telles que le diabète

Les éléments de risque les plus pertinents peuvent être l'hypertension artérielle, la présence d'anxiété et de stress, une mauvaise alimentation basée sur la consommation de trop de sel, de viande rouge, d'alcool et de sucre, le tabagisme, le diabète ou les maladies cardiaques…

Bien que la pression oculaire varie légèrement au cours de la journée - par exemple, la plupart des individus peuvent ressentir des valeurs plus élevées tôt le matin et des changements suite à une activité physique ou à la consommation d'alcool ou de caféine, ou des valeurs différentes selon que la personne est allongée, couchée ou debout - un œil sain doit pouvoir le maintenir dans des valeurs équilibrées.

Les facteurs qui déterminent la pression oculaire ?

Les personnes en bonne santé ont une pression oculaire comprise entre 10 et 21 mmHg, s'il y a des changements de pression, les facteurs qui la déterminent peuvent être divers :

  • Problèmes anatomiques
  • Fortes inflammations
  • Traumatisme
  • Infections
  • Facteurs génétiques
  • Médicaments

Dans certaines situations, les changements de pression peuvent être transitoires, par exemple lorsque vous toussez, vomissez ou soulevez des objets très lourds.

Les symptômes de l'hypertension dans les yeux ?

Il n'y a généralement aucun symptôme indiquant une pression oculaire élevée. Il y a une sensation des yeux rouges, de forts larmoiements, d'enflure ou de douleur. Seul l'examen ophtalmologique est en mesure de fournir les valeurs correctes de la pression oculaire.

En cas d'hypotension, ou de valeur basse, il peut y avoir des manifestations asymptomatiques, ou dans certains cas des problèmes de vision peuvent être trouvés. S'il est vrai que le patient, d'un point de vue visuel, peut ne ressentir aucun symptôme lié à l'augmentation de la pression oculaire, après des années de pression élevée, la compromission du nerf optique peut commencer à créer des problèmes concrets : en particulier, le patient pouvait éprouver la sensation d'avoir une sorte de brouillard devant les yeux et une difficulté croissante à se concentrer.

Quelles sont les conséquences ?

L'hypertension artérielle est un facteur de risque d'apparition du glaucome de l'angle, une maladie qui ne provoque pas de douleur ni de symptômes particuliers, mais provoque des altérations du nerf optique et des cellules présentes dans la rétine. Si cette condition n'est pas traitée correctement, elle peut causer des dommages irréversibles au nerf optique.

La pression oculaire peut avoir de légères variations passant d'une saison à l'autre ou du jour à la nuit. Concrètement, le matin, les valeurs sont plus élevées chez la plupart des gens et ont tendance à diminuer au cours de la journée. Les facteurs pouvant influencer la valeur de la pression oculaire comprennent, par exemple, le degré d'épaisseur de la cornée, la fréquence cardiaque et respiratoire, la consommation de boissons à forte teneur en caféine, la fréquence des efforts physiques (en particulier le levage d'objets lourds).


26434/4565-Takwa.jpg

"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Takwa

Nos consultants vous aident à trouver les meilleures cliniques en Turquie