Greffe de cornée vs greffe de la membrane amniotique

Greffe de cornée vs greffe de la membrane amniotique

Greffe de cornée vs greffe de la membrane amniotique

    La vue est l'un des sens les plus importants pour les êtres humains, cependant pas tout le monde peut bénéficier d'une vision parfaite. Les troubles de la vision affectent plusieurs personnes dans le monde, impactant leur qualité de vie. Heureusement, les recherches en ophtalmologie font d'énormes progrès pour améliorer la vision et proposer des solutions innovantes pour remédier aux différentes altérations.

    Deux procédures notables, la greffe de cornée et la greffe de membrane amniotique, ont émergé comme des avancées significatives dans la restauration de la vision.

    Procédures de greffe de cornée pour la restauration de la vision

    Positionnée à l'avant de l'œil, la cornée est une surface transparente qui joue un rôle crucial dans la focalisation de la lumière entrant dans l'œil. Des dommages ou une maladie de la cornée peuvent entraîner des problèmes visuels tels que la sensibilité à la lumière, la vision floue, voire la cécité. L'objectif d'une greffe de cornée est de rendre la vision claire par la substitution d'une cornée affectée par une autre saine. Grâce à cette procédure, la santé générale et la fonction de l'œil peuvent être restaurées, ainsi la douleur peut être réduite et la vision améliorée.

    Il faut noter que ce type de greffe est généralement réalisé dans le cas où la prise des médicaments ou la pose des lentilles de contact n'ont pas abouti aux résultats souhaités.

    En fait, les techniques de transplantation de la cornée se divisent en deux catégories principales :

    Greffe totale de la cornée : Kératoplastie transfixiante

    Il s'agit d'une procédure standard de greffe de cornée dans laquelle une cornée entière provenant d'un donneur prend la place de toute la cornée malade du patient. Cette opération invasive nécessite la pose des sutures pour fixer la cornée et il peut falloir plusieurs mois pour qu'elle guérisse complètement.

    Greffe partielle : Kératoplastie lamellaire ou endothéliale

    La procédure de greffe partielle de la cornée consiste principalement à couper une partie de la cornée du donneur (greffon), généralement des cellules endothéliales saines, pour remplacer la partie lamellaire endommagée. La greffe lamellaire, avec tous ses types, a pour objectif de traiter les troubles des tissus de l'endothélium pour une rééducation visuelle totale.

    Kératoplastie endothéliale avec stripping automatisé de la membrane de Descemet (DSAEK)

    La DSAEK est moins invasive que la kératoplastie totale. Seul l'endothélium, la couche la plus interne de la cornée, est remplacée par une fine couche de tissu donneur pendant la DSAEK. À l'aide d'une bulle d'air, le tissu du donneur est fixé à l'arrière de la cornée du patient tout en gardant sa cornée naturelle.

    Kératoplastie endothéliale de la membrane de Descemet (DMEK)

    Il s'agit du type le plus avancé en chirurgie de greffe de la cornée. La seule différence entre la DSAEK et la DMEK, c'est que cette dernière remplace purement l'endothélium sans transplantation du stroma cornéen. En comparant cette chirurgie aux deux autres types de greffe de cornée, on constate qu'elle :

    • Utilise le greffon cornéen le plus fin.
    • Comporte moins de risques.
    • Nécessite une période de récupération plus courte.

    Procédure de greffe la membrane amniotique

    Les procédures de greffe de membrane amniotique ont émergé comme une voie prometteuse pour la restauration de la vision, offrant une alternative aux procédures de transplantation de cornée. Cette technique innovante consiste à transplanter une membrane amniotique, obtenue à partir de la couche la plus interne du placenta, sur la surface oculaire.

    En effet, cette membrane possède des propriétés uniques qui en font un matériau de greffe idéal. Ainsi, elle a des effets anti-inflammatoires et favorisent la formation d'un nouvel épithélium (réépithélialisation). En plus, grâce à son effet régénératif, elle aide à la cicatrisation rapide de la plaie cornéenne.

    Aussi, elle fournit un support naturel pour la migration et la prolifération des cellules tout en réduisant l'inconfort et les complications postopératoires. Entre autres, des études ont montré que la greffe de la membrane amniotique peut traiter efficacement divers troubles de la surface oculaire tels que :

    • Les brûlures chimiques.
    • Les défauts épithéliaux persistants.
    • Les ulcères cornéens qui ne répondent pas au traitement médical traditionnel.
    • Adhérences et infections de la conjonctive.

    Greffe de la cornée vs greffe de la membrane amniotique : Recherches futures en Turquie

    Le domaine de la restauration de la vision a connu d'importantes avancées par le biais des deux options prometteuses de la réparation de la cornée. Ceci est expliqué par les propriétés uniques qui caractérisent la greffe de cornée ainsi que celle de membrane amniotique.

    Pour l’avenir, les recherches en Turquie visent à affiner davantage ces procédures, à améliorer les résultats et à étendre leur applicabilité. Dès lors, les scientifiques et les ophtalmologistes en Turquie continuent d'explorer des techniques innovantes, telles que l'ingénierie tissulaire et la médecine régénérative. C'est grâce à ces techniques qu'ils ont réussi à développer des cornées artificielles et améliorer le potentiel thérapeutique de la transplantation de la membrane amniotique.



    14606/6808-asma.jpg

    "Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

    - Asma

    Nos consultants vous aident à trouver les meilleures cliniques