Turquie Santé

Myomectomie en Turquie, Avis & Prix des Cliniques à Istanbul

La myomectomie est l’ablation chirurgicale d'un fibrome utérin (tumeurs bénignes de l’utérus). Cette chirurgie, en Turquie, est envisagée lorsque les fibromes utérins sont symptomatiques et gênants.

Myomectomie
    Des Questions ?
    Contactez-nous.
    Nous sommes là pour vous aider.
    Myomectomie Turquie
    A qui s'adresse cette procédure ?
    • Les femmes qui souffrent de symptômes causés par les fibromes utérins
    Traitements alternatifs
    Durée de l'intervention ou traitement
    • Tout dépend de la taille, de l'emplacement et du nombre de fibromes utérins, ainsi que de la technique chirurgicale utilisée
    Taux de réussite
    • Environ 80 %

    La myomectomie en Turquie : En quoi consiste ?

    La myomectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer les fibromes utérins tout en préservant l'utérus de la patiente.

    Les fibromes utérins, également appelés myomes, sont des tumeurs non cancéreuses qui se développent dans le muscle de l'utérus chez les femmes. Bien que les fibromes utérins soient généralement bénins, ils peuvent provoquer des symptômes tels que des douleurs pelviennes, des règles abondantes et des problèmes de fertilité.

    Les symptômes des fibromes utérins (myomes)

    L'intervention est envisagée lorsque le fibrome utérin présente des symptômes, qui sont :

    • Menstruations abondantes ou plus longues que la normale ;
    • Douleur et inconfort pelviens ;
    • Constipation et ballonnements abdominaux ;
    • Anémie résistante au traitement médical ;
    • Infertilité ;
    • Douleur pendant les rapports sexuels ;
    • Troubles de la miction.

    De plus, lorsque les fibromes sont nombreux, ils peuvent altérer la capacité contractile de l'utérus et dans certains cas prendre des dimensions considérables (jusqu'à 20 cm).

    Les symptômes des fibromes utérins ne sont pas toujours évidents. En effet, de nombreuses patientes sont porteuses asymptomatiques de fibromes, même volumineux, mais localisés dans des zones non sensibles de l’utérus. À l'inverse, un petit myome utérin situé dans des zones délicates comme la cavité endométriale peut provoquer des symptômes importants chez la personne atteinte, voire des complications graves qu'il ne faut pas sous-estimer.

    Si la femme est jeune, la myomectomie a tendance à être préférée à l’hystérectomie (l'ablation de tout l'utérus),pour poursuivre éventuellement une future grossesse.

    Les techniques de la myomectomie en Turquie

    La myomectomie peut être réalisée en Turquie de plusieurs manières, notamment par laparoscopie, par cœlioscopie, par hysteroscope, ou par chirurgie ouverte (myomectomie abdominale).

    La technique adoptée dépendra de la taille, de l'emplacement et du nombre de fibromes utérins présents chez la patiente.

    La technique laparoscopique

    Dans le cas d'une laparoscopie, une petite incision est pratiquée dans le nombril et d'autres incisions minimes sont réalisées dans l'abdomen pour permettre l'insertion d'instruments chirurgicaux et d'une caméra. La caméra permet au chirurgien de visualiser l'intérieur de l'utérus et de retirer les fibromes utérins à l'aide d'un instrument spécifique.

    La cœlioscopie

    La cœlioscopie est une technique qui implique l'utilisation d'un robot pour effectuer la procédure. Cette technique est souvent utilisée pour les cas les plus complexes ou pour les patientes qui ont des antécédents de chirurgie abdominale.

    La myomectomie abdominale

    La myomectomie abdominale implique une incision plus importante dans l'abdomen pour permettre l'accès à l'utérus. Cette technique est souvent utilisée pour les fibromes utérins de grande taille ou pour les cas où il y a plusieurs fibromes.

    Technique hysteroscopique

    La myomectomie hysteroscopique consiste à retirer les fibromes utérins situés à l'intérieur de l'utérus à l'aide d'un hystéroscope.

    Cette procédure est moins invasive que la chirurgie traditionnelle de la myomectomie abdominale, car elle n'implique pas d'incision ou de coupure dans l'abdomen.

    Au lieu de cela, un hystéroscope est inséré dans l'utérus à travers le col de l'utérus, permettant au chirurgien de visualiser les fibromes et de les enlever à l'aide d'outils chirurgicaux spéciaux.

    Cette technique est idéale pour les petits fibromes qui ne dépassent pas dans la cavité utérine.

    Risques potentiels de l’ablation du myome utérin

    La myomectomie est généralement considérée comme une intervention sûre et efficace pour traiter les fibromes utérins chez les femmes qui souhaitent préserver leur fertilité. Cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, il y a des risques potentiels tels que des saignements, des infections et des complications liées à l'anesthésie.

    La récupération après une myomectomie varie en fonction de la technique utilisée et de la complexité de l'intervention. Les patients peuvent généralement retourner au travail dans les deux semaines suivant l'intervention, mais il est recommandé de ne pas pratiquer d'activités physiques intenses pendant plusieurs semaines après l'opération.

    Bien que les risques existent, les avantages de la procédure peuvent l'emporter sur les inconvénients dans de nombreux cas. Si vous pensez que vous pourriez avoir des fibromes utérins ou si vous avez des symptômes liés à cette condition, consultez nos médecins pour savoir si une myomectomie est une option appropriée pour vous.

    Myomectomie et fertilité

    Dans certains cas, une myomectomie peut améliorer la fertilité de la patiente en éliminant les obstacles à la grossesse tels que les fibromes qui peuvent obstruer les trompes de Fallope ou déformer la cavité utérine. Cependant, dans d'autres cas, la myomectomie peut entraîner une altération de la fertilité, car la chirurgie peut endommager les tissus utérins, ce qui peut entraîner des cicatrices et des adhérences.

    Le type de myomectomie peut également jouer un rôle dans la fertilité postopératoire. La myomectomie hystéroscopique, qui est une technique moins invasive, ne nécessite pas de coupure de l'utérus et est souvent associée à une récupération plus rapide et à une meilleure préservation de la fertilité. En revanche, la myomectomie abdominale ou la laparoscopie avec incisions plus grandes peuvent entraîner une perte de tissu utérin qui peut affecter la fertilité.

    Il est donc important de discuter avec son médecin de la meilleure option de traitement pour les fibromes, en tenant compte de ses objectifs de fertilité et de ses antécédents médicaux.

    Après une myomectomie, une évaluation de la fertilité peut être recommandée pour déterminer si la patiente présente des problèmes sous-jacents qui peuvent affecter sa capacité à concevoir. Dans certains cas, une assistance médicale à la procréation, telle que la fécondation in vitro, peut être recommandée pour aider la patiente à concevoir.

    Partager cette page

    D'autres ont vu aussi


    Nos conseillers vous aident à trouver les meilleures options en
    Myomectomie

    12 personnes sont en train de consulter ce traitement à l'instant