Turquie Santé
+33 988 18 89 81
Dernière mise à jour : 26/01/2024

Alcoolodépendance : Traitement de l'addiction à l'alcool en Turquie

L'alcoolodépendance, ou la dépendance à l'alcool, est un trouble caractérisé par un besoin compulsif et incontrôlable de consommer de l'alcool. Les personnes atteintes d'alcoolodépendance peuvent manifester des symptômes de sevrage en cas de refus d'alcool. Ceci entraine de graves conséquences physiques, mentales, et sociales.

Meilleures Cliniques avec Avis vérifiés

NP BRAIN prix pas cher Traitement de l'alcoolodépendance 0
NP BRAIN
Istanbul, Turquie
Prix Garanti DirectPrix Directs Garantis


Certifications:
Commission mixte internationale
Organisation internationale de normalisation


MEMORIAL Lara prix pas cher Traitement de l'alcoolodépendance 1

Certifications:
Commission mixte internationale
Organisation internationale de normalisation
ISO 900:2008


MOODIST 2


Signes de l'alcoolodépendance

Reconnaître les signes de l'alcoolodépendance est crucial pour initier une intervention et un traitement en temps opportun. Les indicateurs suivants sont des signes courants de la dépendance à l'alcool :

  • Tolérance accrue : Nécessité de consommer de plus grandes quantités d'alcool pour obtenir les effets souhaités.
  • Perte de contrôle : Incapacité de modérer ou d'arrêter de boire malgré les conséquences négatives.
  • Symptômes de sevrage : Effets physiques et psychologiques désagréables ressentis lorsque l'alcool est arrêté.
  • Responsabilités négligées : Négliger les obligations personnelles, professionnelles ou sociales en raison de la consommation d'alcool.
  • Un fort désir ou une envie de consommer de l'alcool.
  • Consommation croissante : Boire plus que prévu ou pendant des périodes plus longues que prévu.
  • Consommation continue : Consommation persistante d'alcool malgré la conscience des effets néfastes sur la santé physique et mentale.

Si vous, ou quelqu'un que vous connaissez, présentez ces signes, il est important de demander l'aide d'un professionnel en Turquie pour lutter contre la dépendance à l'alcool.

Abus d’alcool : quels effets ?

Une consommation excessive et prolongée d'alcool peut entraîner plusieurs problèmes de santé physique et mentale.

Problèmes de santé physique

L'atteinte hépatique est l'un des problèmes de santé les plus courants associés à l'abus d'alcool. En effet, le foie métabolise l'alcool, et une consommation excessive et prolongée peut conduire à des affections telles que l'hépatite alcoolique, la cirrhose, une insuffisance hépatique, ou même un risque accru de développer un cancer du foie

L'abus d'alcool a également un impact significatif sur le système cardiovasculaire. Il peut impacter la tension artérielle et contribuer au développement d'une hypertension artérielle. Cela augmente à son tour le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et de cardiomyopathie.

Ainsi, l'alcool peut irriter la muqueuse du tube digestif, entraînant un risque accru de développer des affections telles que la gastrite, les ulcères et l'inflammation du pancréas, la pancréatite.

Santé mentale

La dépendance à l'alcool coexiste souvent avec des troubles de santé mentale et des risques importants de dommages neurologiques. L'alcool affecte les neurotransmetteurs du cerveau, altérant la cognition, la mémoire et le jugement. Cela peut entraîner des affections telles que le syndrome de Wernicke-Korsakoff, qui entraîne une perte de mémoire et des difficultés cognitives. De plus, l'abus d'alcool peut conduire à la dépression, l'anxiété et un risque accru de suicide. 

Ainsi, la consommation excessive d'alcool pendant la grossesse peut entraîner le syndrome d'alcoolisme fœtal, une affection caractérisée par des anomalies physiques, mentales et développementales chez l'enfant à naître. Ces enfants peuvent souffrir de retards de croissance, de malformations faciales, de troubles cognitifs et de problèmes de comportement tout au long de leur vie.

Conséquences sociales et défis professionnels

L'abus d'alcool augmente également le risque d'accidents et de blessures. L'intoxication interfère avec la coordination, le jugement et la motricité, rendant les individus plus sujets aux accidents, aux chutes et aux comportements à risque.

De surcroît, les personnes alcooliques peuvent connaître des relations tendues, de l'isolement, des difficultés financières et des problèmes juridiques.

La dépendance à l'alcool peut par ailleurs entraîner une diminution de la productivité, de l'absentéisme, de mauvais résultats au travail ou à l'école, voire une perte d'emploi ou un échec scolaire.

Traitement de l'alcoolodépendance en Turquie

La première étape dans le traitement de la dépendance à l'alcool consiste à reconnaître le problème et à accepter le besoin d'aide. Cela peut être un processus difficile tant pour la personne aux prises avec un abus d'alcool que pour ses proches. Demander l'aide d'un professionnel de la santé en Turquie, comme un psychiatre ou un spécialiste des addictions, est crucial pour élaborer un plan de traitement efficace. 

Cure de désintoxication à l'alcool

La désintoxication est souvent la première étape du traitement de la dépendance à l'alcool en Turquie. Au cours de ce processus, le corps se débarrasse de l'alcool et éprouve des symptômes de sevrage

Ces symptômes peuvent varier de légers à graves, notamment :

  • Des fringales
  • Des tremblements
  • Des nausées
  • Des hallucinations
  • Du delirium tremens, une maladie potentiellement mortelle. 

Une surveillance médicale est fortement recommandée pendant la cure de désintoxication pour gérer ces symptômes et garantir un processus de sevrage en toute sécurité. 

Thérapie cognitivo-comportementale

La thérapie cognitivo-comportementale TCC est une approche couramment utilisée dans le traitement de la dépendance à l'alcool. Il vise à modifier les pensées et les comportements inadaptés associés à la consommation d'alcool, en enseignant aux individus des mécanismes d'adaptation et stratégies de prévention des rechutes. De plus, l'entretien motivationnel aide les individus à trouver des raisons personnelles d'arrêter de boire et à développer une motivation intrinsèque pour le changement. 

Médicaments pour le traitement d'alcoolisme

Les médicaments peuvent également être utiles dans le traitement de la dépendance à l'alcool. L'acamprosate, le disulfirame et la naltrexone sont des médicaments approuvés par la FDA qui peuvent aider à réduire les fringales, à décourager la consommation d'alcool et à atténuer les effets agréables de la consommation d'alcool. Ces médicaments doivent être utilisés en association avec un traitement pour des résultats optimaux. 

Groupe de soutien

Les groupes de soutien, tels que les Alcooliques anonymes AA, peuvent apporter un soutien précieux par les pairs et un sentiment de communauté aux personnes en convalescence et à leurs proches. Ces groupes offrent une plateforme où les individus partagent leurs expériences, apprennent les uns des autres et reçoivent un soutien continu pour maintenir leur sobriété à long terme. 

Le traitement de la dépendance à l'alcool n'est pas une approche universelle. La gravité de la dépendance, la présence de problèmes psychiatriques ou de santé concomitants doivent tous être pris en compte lors de l'élaboration d'un plan de traitement personnalisé. La participation de la famille, l'éducation et un soutien solide sont également des éléments cruciaux du processus de rétablissement. 

Partager cette page

Comment ça marche ?


1
Smartphone
Envoyez votre demande en ligne
2
Services
Nous recherchons la meilleure option selon votre cas & budget
3
Hospital
Evaluation d'un plan de soins avec le meilleur devis
4
airplane
Prise de RDV & Organisation de votre Voyage
5
Health care
Assistance assurée jusqu'au retour vers votre pays

D'autres ont vu aussi


Nos conseillers vous trouvent les meilleures options en Traitement de l'alcoolodépendance

20 personnes sont en train de consulter ce traitement à l'instant