A propos du Covid-19 en Turquie ! (dernière mise à jour le 25/12/2020) ×

Meilleurs hôpitaux de Traitement de la dépression en Turquie

+1000 Docteurs
Reconnus
Joint commission certified hospitals
Cliniques aux Normes Américaines JCI
+600 Avis
Vérifiés
Assistance
Gratuite

Tout savoir sur le traitement de la dépression dans une clinique en Turquie

Il est normal de se sentir triste après une rupture, le décès d’un être cher ou un licenciement, cela s’appelle du chagrin ou de la déprime. Ce qui n’est pas normal c’est quand ce sentiment dure et ne s’atténue pas. Il s’agit là d’une dépression et ce n’est pas un état de tristesse, c’est bel et bien une maladie qui nécessite un suivi médical.

Heureusement, la dépression ne demeure pas sans traitement. Ce dernier combine entre plusieurs méthodes (psychothérapie et antidépresseurs). Cependant, on ne peut s’en sortir sans recevoir l’aide d’un professionnel de santé mentale. Turquie Santé vous aidera à comprendre votre dépression afin de mieux la traiter avec l’aide des meilleurs psychiatres et psychologues à Istanbul.


Comment ça marche ?

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression, appelée également « trouble dépressif » ou « dépression nerveuse » est une maladie très répandue. Contrairement aux idées reçues, cette pathologie n’a rien à voir avec « le coup de blues » ou « la déprime ». C’est une maladie qui affecte le cerveau et le corps au même temps et qui peut nous empêcher d’avoir une vie normale.

Cette pathologie survient le plus souvent sur des périodes appelées “phases dépressives” ou “épisodes dépressifs”. Ces périodes peuvent durer d’une semaine à des années.

Il existe plusieurs types de dépression qu’on peut citer comme suit :

  • La dépression réactionnelle : souvent déclenchée par un facteur social ;
  • La dépression endogène : C’est un état dépressif dû à des facteurs biologiques ;
  • La dépression névrotique : C’est une dépression qui touche généralement les personnes ayant une faible personnalité ;
  • La dépression du post-partum : C’est un trouble dépressif qui apparaît chez une femme après son accouchement ;
  • La dépression de la personne âgée : En vieillissant, l’être humain est confronté à plusieurs événements (perte d’un conjoint, maladies, abandon). Cela peut conduire à une dépression chronique ;
  • La dépression saisonnière : C’est une dépression qui survient en hiver, elle est naturellement due au manque de la lumière du soleil ;
  • Les troubles maniaco-dépressifs : C’est la maniaco-dépression, appelée également “trouble bipolaire”
  • La dépression masquée : C’est une dépression dont les signes psychologiques ne se manifestent pas. Les symptômes de cette maladie sont purement physiques entre douleurs musculaires, fatigues et insomnies.

Quels sont les causes de la dépression ?

La dépression peut résulter de plusieurs facteurs, parmi lesquels on peut distinguer :

Des facteurs sociaux

Certaines personnes dépressives ont été sujettes à des épreuves durant leur enfance. Ces dernières favorisent l’apparition de troubles dépressifs à l’âge adulte. Il peut s’agir généralement d’une enfance mal vécue avec les parents, d’un abus sexuel, etc.

Le chagrin est une réaction normale à la perte d'un être aimé. Cette réaction peut cependant devenir une vraie phase dépressive si elle dure plus de deux semaines.

On peut également ajouter à ces facteurs :

  • Le licenciement ;
  • La rupture amoureuse ;
  • Un problème familial ou professionnel ;
  • Une maladie chronique ou 'un handicap ;
  • L'alcoolisme, le tabagisme ou la dépendance à d’autres substances addictives.

Des facteurs génétiques

Dû à une vulnérabilité génétique, certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de présenter des troubles dépressifs. En effet, nous ne sommes pas tous pareils face à la douleur psychologique. Certains d’entre nous la supportent mieux que d’autres.

À titre d’exemple, une personne dont l'un des parents est dépressif a quatre fois plus de risque de développer une dépression.

Il est important de savoir que cette vulnérabilité ne se manifeste qu’en présence de facteurs environnementaux défavorables. La combinaison entre les facteurs sociaux et les facteurs génétiques favorise le plus souvent l’apparition d’un trouble dépressif.

Des facteurs neurobiologiques

Le cerveau d’une personne dépressive présente une anomalie au niveau des neurotransmetteurs comme la dopamine, l’ocytocine et la sérotonine.

Selon des études, la densité de la matière grise du système limbique chez les patients dépressifs est diminuée. Cette diminution est encore plus importante chez les patients ayant souffert de dépression pendant plus de trois ans.

Cette anomalie dans la structure cérébrale est accompagnée d’une détérioration  des fonctions cognitives telles que : l’attention, la flexibilité ou la vigilance.

Quels sont les symptômes de la dépression

On distingue deux types de symptômes chez une personne dépressive :

Les symptômes physiques

Les symptômes physiques les plus connus de la dépression sont :

  • L’épuisement de l’énergie ou bien une hyperactivité ;
  • Fatigue générale intense ;
  • Trouble de sommeil : Insomnie ou hypersomnie ;
  • Trouble de l’appétit : Ou le patient mange trop, ou il ne mange pas du tout ;
  • Baisse de la libido ;
  • Des douleurs inexpliquées : maux de tête, douleurs abdominales, maux d’estomac.

Les symptômes psychologiques

Les symptômes psychologiques les plus observés chez les personnes dépressives sont :

  • La tristesse ;
  • Une perte d’intérêt envers leurs activités favorites ;
  • Manque de confiance en soi, sentiment d’échec ou de culpabilité ;
  • Difficulté de concentration ;
  • Difficulté de prise de décision ;
  • Des envies suicidaires.

Quelles sont les conséquences de la dépression

Les conséquences de la dépression sont nombreuses. On peut citer :

Les conséquences majeures de la dépression

Parmi les conséquences de la dépression, la plus grave est le suicide. D’autres conséquences peuvent survenir telles que :

  • L’arrêt répétitif du travail (abandon de poste, congé maladies),
  • Des troubles musculaires et articulaires handicapants.

Les conséquences de la dépression sur la famille et comportement

Certains symptômes liés à la dépression créent des problèmes au sein du couple tels que :

  • L’insomnie ou l’hypersomnie ;
  • Les plaintes ;
  • Les douleurs musculaires ;
  • Baisse des performances sexuelles.

Les personnes dépressives peuvent parfois présenter des comportements qui aggravent leur état dépressif tels que :

  • La consommation d’alcool et de drogue ;
  • L’automédication avec des somnifères ou traiter le problème du sommeil ;
  • Une baisse de l’activité physique entrainant des pathologies métaboliques et des maladies cardiovasculaires.

La dépression post-partum peut également entraîner l’apparition de trouble dépressif  chez l'enfant.

Les conséquences de la dépression sur les fonctions cognitives et motrices

Le trouble dépressif est accompagné d’un sentiment d’épuisement, souvent aggravé par l’insomnie ou l'hypersomnie. Les troubles de sommeils détériorent les fonctions suivantes :

  • Les capacités motrices : perte d’énergie, baisse de la libido, ralentissement moteur ;
  • Les capacités intellectuelles : trous de mémoire et difficulté d’apprentissage.

Comment peut-on aider une personne en dépression ?

Si une personne qui vous est chère souffre d’une dépression et que vous souhaitez l’aider, voici ce que vous pouvez faire :

  • Discutez avec cette personne, et assurez-vous qu’elle ait conscience de son problème ;
  • Expliquez-lui que la dépression est un trouble de santé mentale pouvant être traité par un docteur spécialisé en psychiatrie ;
  • Mettez-vous dans la tête que cette personne souffre d'un problème émotionnel donc ne soyez pas trop dure avec elle ;

Il faut avoir de la patience. Une personne dépressive a besoin de temps avant de pouvoir se confier à vous. Une fois la personne vous fait part de ce qu’elle ressent, n’essayez pas de commenter sa situation. À ce stade là il faut juste l’écouter, la comprendre et la rassurer qu’elle n’est pas seule dans ce combat.

Vous ne pouvez pas soigner la dépression de votre ami ou de votre proche. Cependant, vous pouvez l’encourager à aller consulter un médecin ou un psychothérapeute. Vous pouvez également l’orienter vers Turquie Santé pour avoir des conseils. Ainsi, Il peut obtenir un devis gratuit de meilleures cliniques de traitement de la dépression en à Istanbul.

Traitement de la dépression en Turquie : les étapes

On ne peut pas guérir d’une dépression du jour au lendemain. En effet, le traitement de la dépression passe par les étapes suivantes :

La prise en charge médicamenteuse

C’est une phase qui dure trois à six semaines. Elle consiste à administrer au patient des médicaments qui permette de restaurer les fonctions du cerveau. Ainsi, le patient retrouve son appétit son énergie et son sommeil.

La stabilisation

C’est une période de consolidation qui dure entre six mois et un an, selon la gravité de la dépression du patient. Elle a pour but de stabiliser l’état du patient pour que les symptômes ne réapparaissent plus.

La psychothérapie

Après le traitement biochimique, le patient doit à nouveau retrouver sa positivité et remodeler sa perception de la vie. La durée de cette psychothérapie varie d’un patient à un autre.

Comment éviter la rechute après être guéri d’une dépression

Plusieurs patients arrêtent leur traitement durant la phase de la stabilisation au risque de rechuter à nouveau. Il est donc nécessaire de ne pas rompre son traitement même si les symptômes disparaissent complètement.

Seul le médecin traitant (ou le psychiatre) peut arrêter progressivement le traitement s’il constate que le patient est complètement guéri.

Il est également recommandé de participer à des thérapies de groupe ou des thérapies cognitives.

Traitement de la dépression en Turquie : quels sont les avantages ?

Si vous choisissez de passer un séjour médical à Istanbul pour guérir de votre dépression, vous pouvez être sûr d’avoir :

  • L’anonymat : toutes les démarches se font de façon anonyme si vous le souhaitez. Le respect du secret médical est une priorité ;
  • Votre autonomie et intimité garanties ;
  • Des cliniques et hôpitaux certifiés ISO et accrédités par JCI ;
  • Des interprètes formés en psychothérapie à votre disposition ;
  • Des taux de succès très élevés (se rapprochant des 100%) ;
  • Des médecins hautement qualifiés et jouissant d’une grande expérience ;
  • Une prise en charge médicale de qualité.

Prix du traitement de la dépression dans un hôpital en Turquie

Sans aucun doute, la Turquie a réalisé d’énormes exploits dans le secteur médical. Cependant, les prix qu’offrent les cliniques et les hôpitaux privés en à Istanbul restent très compétitifs. Vous donc pouvez profiter de la beauté de ce pays et guérir de votre dépression à des prix raisonnables.

Nos conseillers vous orienteront dans votre choix et vous aideront à obtenir un devis gratuit. Contactez Turquie Santé pour choisir les meilleurs cliniques de traitement de la dépression à Istanbul.

Questions fréquentes

Il y a plusieurs signes qui montrent que vous souffrez peut-être d'une dépression, tels que :

  • La faiblesse, les douleurs musculaires et articulaires ;
  • Une tristesse profonde et inexpliquée ;
  • Une baisse de concentration et de libido ;
  • La perte de l'appétit et les problèmes de sommeil. 

Des études ont démontré que la plupart personnes dépressives ont un problème génétique. Il s'agirait d'une anomalie dans le gène responsable de la genèse de la protéine qui transporte la sérotonine (SERT).

Le prix du traitement de la dépression est variable et dépend de la durée et du nombre de séances de thérapie et des soins employés durant le séjour.

NP BRAIN prix pas cher Traitement de la dépression 0
NP BRAIN
Istanbul, Turquie


Certifications:
Joint Commission International
International Organization for Standardization (ISO)

Prix Garanti Direct
Prix Direct Garanti
Voir le certificat
NP BRAIN
...

D'autres ont vu aussi


Avis Médical & Devis Gratuit