Turquie Santé
+33 988 18 89 81
Dernière mise à jour : 13/03/2024

Traitement de l'addiction et la dépendance à l'amphétamine : Infos & prix en Turquie

Les amphétamines sont des substances ayant des propriétés bronchodilatatrices et psychostimulantes. Longtemps utilisées à des fins militaires et pour le traitement du TDAH, ces substances étaient vendues sans prescription jusqu'en 1955.

Le traitement de la dépendance à l'amphétamine dans les cliniques spécialisées dans la toxicomanie à Istanbul a prouvé son efficience. Grâce aux conseillers de Turquie Santé, vous serez entre les mains des meilleurs psychologues, psychiatres et spécialistes en addictologie.

Effets secondaires
  • Nausées
  • Vomissements
  • Agitation
  • Confusion
  • Tremblements
  • Douleur abdominale
Durée de l'intervention ou traitement
  • Tout dépend de la complexité du cas du patient
Taux de réussite
  • 85%

Dépendance aux amphétamines : Prix de la thérapie en Turquie

Le prix d'un séjour de cure de désintoxication au Speed à Istanbul varie selon la condition de chaque patient. Chaque patient nécessite un traitement personnalisé pour une meilleure efficacité. La durée de la prise en charge médicale diffère également d'un patient à un autre.

Cependant, la Turquie est réputée pour ses établissements de santé qui offrent de bons soins médicaux à des prix abordables. Votre santé n'a pas de prix, seulement, il est possible de vous libérer de votre dépendance tout en économisant votre argent.

Contactez Turquie Santé afin d'obtenir des conseils ainsi qu'un devis personnalisé totalement gratuit.

Meilleures Cliniques avec Avis vérifiés

MOODIST 0


NP BRAIN 1
NP BRAIN
Istanbul, Turquie
Prix Garanti DirectPrix Directs Garantis


Certifications:
Commission mixte internationale
Organisation internationale de normalisation


MEMORIAL Lara 2

Certifications:
Commission mixte internationale
Organisation internationale de normalisation
ISO 900:2008


Qu'est-ce que l'amphétamine ?

Il existe plusieurs médicaments à base d'amphétamine tels que la dextro-amphétamine, la lisdexamfétamine, le méthylphénidate et les sels mixtes d'amphétamine. Le méthylphénidate (MPH),par exemple, est un psychostimulant destiné au traitement du trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité. Il booste également l'activité du système nerveux central. D'autres drogues ont des propriétés similaires telles que la cocaïne, l'ecstasy et la caféine.

Les amphétamines sont également connues sous le nom de bennies, cristal, doppants et speed.

Parmi leurs dérivés, on trouve l'Ecstasy (MDMA) et la Méthamphétamine (Cristal Meth). Les amphétamines peuvent se trouver dans la nature sous forme de cathinone contenue dans les feuilles du Catha Edulis (Le Khat). Cette plante, cultivée dans les pays bordant le sud de la Mer Rouge, contient une amphétamine naturelle très addictive. À l'état pur, cette drogue se présente sous forme d'une poudre blanche et amère pouvant être inhalée, injectée, fumée ou ingérée.

Le mésusage régulier des médicaments à base d'amphétamine conduit à une tolérance. Cela signifie qu'il faut augmenter la dose afin de ressentir les mêmes sensations. La consommation régulière de cette drogue peut rapidement entraîner une dépendance.

Quelles sont les conséquences de l'addiction au Speed ?

On peut classer les conséquences de la dépendance aux bennies en deux catégories :

Des conséquences à court terme

  • Fièvre maligne, paranoïa, convulsions, coma, insuffisance cardiaque et hémorragie intracérébrale (dans le cas d'une surdose) ;
  • Risque de contracter des infections telles que l'hépatite B ou le VIH (partage de seringue) ;
  • Une vision floue et du vertige.

Des conséquences à long terme

La consommation des amphétamines, à long terme, peut conduire à des troubles physiques et mentaux. Ces substances, pouvant supprimer la sensation de la faim et de la fatigue, peuvent entrainer des carences en vitamines et la malnutrition.

Elles peuvent également entrainer des troubles de sommeil.

D'autres effets peuvent être également observés chez les personnes dépendantes aux bennies, tels que :

  • Hallucinations ;
  • Paranoïa ;
  • Comportement agressif ;
  • Ulcère ;
  • Problèmes cutanés (pâleur ou plaques rouges sur la peau).

Comment je peux aider une personne accro au Speed ?

En ce qui concerne la dépendance au speed, il y a des signes alertant. Par exemple, vous remarquerez que votre ami ou votre proche a perdu du poids ou son appétit. Vous pouvez également remarquer des traces de piqûres sur ses bras ou des plaques rouges sur sa peau. Si la personne travaille ou étudie avec vous, vous allez remarquer son absentéisme et la baisse de ses performances. Cette personne peut également avoir des problèmes financiers, car elle dépense toutes ses économies sur l'achat de la drogue.

Dans ce cas-là, il faut :

  • Aborder le sujet avec la personne.
  • Avant d'en parler à votre ami ou votre proche, informez-vous sur la dépendance pour mieux vous préparer à sa réaction.
  • Montrez à la personne que vous vous faites du souci pour elle.
  • Il peut y avoir des raisons cachées à sa dépendance au speed comme la dépression ou un traumatisme. Prêtez-lui l'oreille.
  • Il faut être patient. Car une personne toxicomane est toujours sur la défensive. Montrez-lui que vous serez toujours là pour elle.
  • Faites preuve d'empathie et d'ouverture dans votre façon d'entamer le sujet. Votre ami ou votre proche ne doit pas se sentir jugé ou incompris.

La toxicomanie est un problème clinique qui nécessite l'intervention d'un professionnel de la santé. La meilleure chose que vous pouvez faire pour votre ami ou votre proche, c'est de l'orienter vers un docteur spécialisé.Les

Étapes du traitement de l'addiction à l'amphétamine

Le traitement de l'addiction au Speed est un traitement symptomatique. Ce dernier dépend du type de consommation et des conditions du patient, par exemple :

Usage médical

Si le patient prend des amphétamines sous prescription et contrôle médical, il faut réévaluer sa santé et modifier la prescription si nécessaire. Cette procédure se fait avec le docteur spécialiste qui le prend déjà en charge.

Mésusage toxicomaniaque

Dans le cas d'un mésusage ayant conduit à une dépendance, le patient est suivi par un psychiatre-addictologue et un psychothérapeute.

Surdose (Intoxication)

Dans le cas d'une intoxication, le patient est traité par une ingestion de charbon actif ou par un lavage gastrique. Le médecin traitant peut également procéder à une acidification des urines afin d'accélérer l'élimination des toxines.

D'autres mesures sont nécessaires telles que :

  • L'hydratation ;
  • En cas d'une fièvre, le corps du patient est refroidi à l'aide de sacs de glace ou à l'aide d'une injection de Dantrolène, en réanimation.

Traitement des effets à long terme

Le psychiatre administre au patient des tranquillisants benzodiazépiniques ou des neuroleptiques. Si l'angoisse ou les hallucinations ne s'atténuent pas, un traitement antipsychotique est administré au patient. Le médecin traitant peut également lui administrer des anticonvulsivants s'il fait des crises épileptiques ou s'il présente des convulsions.

Si le patient présente des crises hypertensives, le médecin peut ajouter un antihypertenseur au traitement.

Ensuite, le patient sera orienté vers un psychothérapeute et un groupe de soutien afin de maintenir son sevrage.

Éviter la rechute après la rémission

Poursuivez les séances de la thérapie de groupe. La rémission d'une dépendance ne se fait pas du jour au lendemain. Vous devez donc continuer à consulter votre médecin et votre thérapeute pour le tenir au courant de votre progression.

Célébrez également votre réussite. Vous pouvez vous offrir un bon dîner ou un week-end au bord de la mer. Vous pouvez tout aussi fêter votre réussite en organisant une fête avec vos amis.

Cependant, il faut vous entourer des bonnes personnes. Nouez des amitiés saines et des relations solides. Évitez les personnes qui vous ont initié à la consommation des amphétamines.

Il est tout aussi efficace de vous inscrire à une activité sportive, rejoindre une association caritative ou un organisme religieux. Trouvez-vous des objectifs à atteindre et des défis à relever.

Surveillez les signes alertant. Si vous dérapez, essayez de ne pas trop vous culpabiliser. Vous avez déjà vaincu l'amphétamine, vous pouvez donc le refaire. Il suffit de demander de l'aide immédiatement.

Confidentialité du traitement de l'addiction au speed en Turquie

Vous pouvez confier votre dossier médical aux professionnels de santé à Istanbul en toute sécurité. La confidentialité est un droit fondamental pour tous les patients et une obligation professionnelle régie par la loi en Turquie. La protection des données personnelles des patients est une priorité.

En réalité, vous avez même le choix de nous contacter dans l'anonymat et aucune information personnelle ne vous sera demandée. Une fois que vous serez dans l'hôpital ou dans la clinique, votre anonymat sera gardé. Vos contacts pourront ainsi communiquer avec vous à l'aide d'un pseudonyme ou un code.

En plus de la confidentialité hautement respectée dans les établissements de santé à Istanbul, ces derniers sont très confortables. Équipés de matériels médicaux de haute gamme, les hôpitaux et cliniques à Istanbul ont obtenu les certificats ISO et JCI. Votre séjour de cure de désintoxication à l'amphétamine à Istanbul se passera donc dans de très bonnes conditions.

Partager cette page

Questions fréquentes

Ces drogues récréatives imitent la stimulation du système nerveux central (SNC) et ont un effet semblable à l'adrénaline. Aussi, les amphétamines produisent une euphorie intense et instantanée qui fait vibrer les sens. Cet effet est connu par "le rush".

Le speed est une drogue à base d'amphétamine synthétisée illicitement dans des laboratoires clandestins faisant partie à des criminels. Par ce fait, son contenu est souvent impur et incertain.

La sensation ressentie lors de la consommation d'amphétamine dure entre 6 et 12 h.

En cas de la prise de la méthamphétamine, la durée de l'effet d'une petite dose est comprise entre 5 et 15 h. Tandis qu'une forte dose peut engendrer un effet qui s'étale sur 24 h. La sensation d'euphorie peut être prolongée si l'amphétamine est prise pendant plusieurs jours.

Lors du traitement de l'indépendance à l'amphétamine, il faut éviter :

  • La décontamination gastro-intestinale en utilisant le charbon de bois.
  • L'acidification des urines.

L'amphétamine est détectée par le test de Marquis, ceci est un test des substances psychoactives. Aussi, le test de Simon permet de détecter l'amphétamine et la méthamphétamine avec la production de deux couleurs différentes. En plus, cette drogue peut être détectée dans l'urine par la technique de chromatographie.

Plusieurs thérapies sont prises en considération afin d'assurer le suivi du traitement de l'addiction à la cranck, telles que :

  • Les interventions psychosociales.
  • La gestion des situations d'urgence.
  • La thérapie comportementale cognitive.

Comment ça marche ?


1
Smartphone
Envoyez votre demande en ligne
2
Services
Nous recherchons la meilleure option selon votre cas & budget
3
Hospital
Evaluation d'un plan de soins avec le meilleur devis
4
airplane
Prise de RDV & Organisation de votre Voyage
5
Health care
Assistance assurée jusqu'au retour vers votre pays

D'autres ont vu aussi


Nos conseillers vous trouvent les meilleures options en Traitement de la dépendance à l'amphétamine

19 personnes sont en train de consulter ce traitement à l'instant