Turquie Santé

Kératectomie photoréfractive en Turquie, Prix des Cliniques à Istanbul

Le laser PRK est une chirurgie réfractive qui, comme la technique LASIK, FemtoLASIK ou Lasek, vise à corriger les défauts de réfraction qui empêchent une vision claire.

Les défauts de vision pouvant être traités par une kératectomie photoréfractive (PRK) sont la myopie, l’hypermétropie et/ou l’astigmatisme.

L’opération au laser, contrairement à la chirurgie Lasik, ne nécessite pas une coupe lamellaire de la cornée à l'aide d'un micro-kératome.

Cette chirurgie utilise uniquement le laser excimer pour enlever entre 5% et 10% de l'épaisseur de surface de la cornée pour façonner le tissu. Le laser excimer est, en effet, un instrument qui produit une lumière laser dans la longueur d’onde de 193 nanomètres.

La chirurgie PRK permet de corriger entre 5 et 6 dioptries de myopie, et 3 dioptries d’astigmatisme.

    Kératectomie photoréfractive Turquie
    A qui s'adresse cette procédure ?
    • Patients souffrant de myopie
    • Patients qui préfèrent ne pas porter de lunettes ou de lentilles de contact
    Effets secondaires
    • Sécheresse oculaire
    • Flous visuels 
    Durée de l'intervention ou traitement
    • Environ 20 minutes pour les deux yeux
    Temps de convalescence
    • Vision nette après 6 mois
    Taux de réussite
    • 95%

    Qu’est-ce que la kératectomie photoréfractive?

    La chirurgie réfractive en Turquie regroupe plusieurs techniques chirurgicales permettant de corriger les défauts de vision ou de traiter des pathologies particulières affectant la surface oculaire.

    La PRK, ou kératectomie photoréfractive, est une opération qui permet de modifier définitivement la forme de la cornée, de réduire ou d'éliminer la myopie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme. La procédure est similaire à la chirurgie LASIK (LASer-assisted In Situ Keratomileusis),en ce sens qu'elle implique l'utilisation d'un laser excimer.

    La PRK est une technique efficace permettant de traiter la myopie comme étant un défaut de réfraction. En effet, cette technique est capable de corriger la myopie jusqu’à environ 5 à 6 dioptries, mais au-delà de ces valeurs, la technique commence à perdre sa précision.

    La correction de l’astigmatisme obtient généralement moins de résultats que ceux obtenus dans le cas de la myopie.

    Cependant, avec la dernière génération de laser, vous obtenez des résultats optimaux, même sur les astigmatismes importants.

    En cas d’hypermétropie, de bons résultats sont obtenus lorsqu’il y a des défauts mineurs, mais si l’hypermétropie est élevée, la technique PRK n’est pas recommandée.

    Les avantages de la technique PRK

    la technique PRK est suggérée en présence de défauts visuels de magnitude légère ou moyenne. En cas, des défauts de réfraction de haut degré qui ne peuvent pas être traités avec d’autres techniques telles que le LASIK qui est contre-indiqué en cas de cornée particulièrement fine.

    Les principaux avantages de la kératectomie photoréfractive sont les suivants :

    • C’est une opération relativement simple
    • Elle n’est pas douloureuse
    • Elle est exempte de risques importants qui peuvent survenir pendant et après l’intervention

    Le déroulement de l'opération

    La première étape de la chirurgie PRK est l'ablation de l'épithélium, une fine couche protectrice qui recouvre la cornée. Dans nos meilleurs centres ophtalmologiques en Turquie, l'élimination de l'épithélium est réalisée avec la technique transépithéliale. En effet, elle consiste à utiliser le laser pour éliminer l'épithélium sans toucher la cornée avec des instruments mécaniques. La technique transépithéliale est une particularité du laser excimer Visx Star S4 IR.
    Au cours de la deuxième phase, le laser remodèle la cornée avec des impulsions contrôlées.

    La PRK est une procédure indolore réalisée sous anesthésie topique (collyre anesthésiant) le même jour, dans les meilleurs centres ophtalmologiques en Turquie. La chirurgie au laser prend moins de deux minutes, selon l'ampleur de la correction nécessaire. 

    La période postopératoire de la chirurgie PRK est caractérisée par des temps de récupération généralement rapides.

    Après le traitement au laser, le chirurgien procède à l’application d’une lentille de contact thérapeutique qui restera sur place pendant quelques jours (souvent une semaine).

    Contrairement au traitement LASIK, la douleur oculaire est plus susceptible d’être ressentie, parfois même très intense. Cette douleur est le résultat de l’ablation de l’épithélium cornéen. D'ailleurs, elle peut être traitée avec des analgésiques.

    La cicatrisation de la plaie cornéenne a lieu dans un temps assez court (habituellement trois ou quatre jours suffisent). Cependant, la récupération visuelle est plus longue (environ deux semaines).

    Pour une stabilisation complète, vous devrez attendre même quelques mois.

    Les résultats possibles de la procédure

    Dans la grande majorité des cas, les résultats souhaités sont obtenus par la kératectomie photoréfractive et aucune correction de la vue supplémentaire n’est nécessaire.

    Un très faible pourcentage de patients (environ 5 %) n’obtient pas les résultats souhaités, ou il y a une régression des corrections de la vue obtenues avec le PRK. Par conséquent, il est toujours nécessaire d’utiliser des lunettes ou des lentilles de contact même si elles sont moins efficaces.

    Les raisons pour lesquelles tous les patients n’obtiennent pas le résultat souhaité sont essentiellement liées au fait que toutes les personnes ne répondent pas de la même manière au traitement au laser.

    Néanmoins, vous pouvez procéder à un nouveau traitement après 90 jours.

    Quelles sont les complications possibles ?

    La kératectomie photoréfractive est considérée comme une procédure très sûre. Néanmoins, même dans le cas des opérations simples, il n’y a aucune certitude absolue qu’aucune complication ne se produira.

    Dans le cas du traitement de la PRK, les complications sont très rares, mais il y a un risque d’infections. D’autres problèmes peuvent résulter d’un retard dans l’épithélisation.

    En outre, l’épithélium cornéen régresse en quelques jours, mais dans certains cas, cela peut prendre plus de temps. Ce n’est pas un problème dangereux, mais il est certainement gênant parce que le patient doit prolonger la période de suspension des activités normales de travail et de loisirs.

    Les opacités cornéennes peuvent se produire parfois, en particulier lorsque la myopie est traitée.

    Combien ça coûte à Istanbul Turquie

    La capacité d’améliorer la vision et de se débarrasser des lunettes et des lentilles de contact rend la PRK souhaitable pour de nombreux patients. Le coût de l’opération varie selon la gravité du défaut visuel à traiter et la technologie utilisée par le chirurgien.

    Les facteurs qui influencent le prix sont :

    • Le degré d’angle visuel à corriger : Le coût de la chirurgie PRK est généralement plus cher pour ceux qui ont de graves problèmes visuels
    • Le type de technologie laser utilisée : Les dernières technologies sont généralement plus onéreuses que les plus anciennes. Avant de décider, vous devriez vous renseigner sur les prix des différentes procédures disponibles à IstanbulTurquie pour comprendre exactement à quoi vous attendre.
    • L’expérience du chirurgien et sa réputation professionnelle : le coût de l’opération peut dépendre des compétences de l’ophtalmologiste. Les chirurgiens plus expérimentés travaillant dans des cliniques et des hôpitaux renommés ont généralement des tarifs plus chers.

    Partager cette page

    D'autres ont vu aussi


    Nos conseillers vous aident à trouver les meilleures options en
    Kératectomie photoréfractive

    16 personnes sont en train de consulter ce traitement à l'instant