Turquie Santé

Pose de Pacemaker (stimulateur cardiaque) en Turquie, Prix des Cliniques à Istanbul

Le stimulateur cardiaque ou Pacemaker est un appareil électronique, généralement placé dans la poitrine, qui permet de vérifier les rythmes cardiaques anormaux.

Généralement utilisé pour des conditions telles que la bradycardie, le bloc auriculo-ventriculaire et l'insuffisance cardiaque, le stimulateur cardiaque se compose d'un générateur d'impulsions informatisé enfermé dans un petit récipient en métal et d'un ou plusieurs câbles appelés dérivations.

Le générateur d'impulsions informatisé est la source des signaux électriques qui normalisent le rythme cardiaque altéré. Les dérivations, quant à elles, sont les connexions qui unissent le générateur au cœur et permettent la transmission des signaux.

Ces maladies cardiaques peuvent être traitées avec des médicaments, mais elles nécessitent souvent la pose d’un Pacemaker (stimulateur cardiaque).

Pose de Pacemaker
    Des Questions ?
    Contactez-nous.
    Nous sommes là pour vous aider.
    A qui s'adresse cette procédure ?
    • Personnes qui souffrent de bradycardie, le bloc auriculo-ventriculaire et l'insuffisance cardiaque
    Effets secondaires
    • Pneumothorax
    • L’hématome de loge
    • Déplacement d’une ou plusieurs sondes
    • Infection
    Durée de l'intervention ou traitement
    • Entre 30 minutes et une heure
    Taux de réussite
    • 95%

    Pacemaker : En quoi consiste ?

    Le Pacemaker est un appareil capable de générer des impulsions électriques, qui stimulent la contraction d'une ou plusieurs cavités du cœur (oreillettes et/ou ventricules) en cas de perturbations dans la genèse ou la conduction de l'impulsion électrique pour que le cœur puisse fonctionner correctement son rôle de pompe.

    Il est généralement placé sous la peau en dessous de la clavicule et se compose d’un stimulateur et d’une ou plusieurs sondes qui servent à relier le cœur et le boitier. Ces sondes permettent aussi au pacemaker de recevoir les informations sur l’activité du cœur.

    Il existe différents types de stimulateurs cardiaques, choisis en fonction de la pathologie dont souffre le patient et dans le but de rétablir un rythme aussi proche que possible du rythme physiologique.

    L'implantation d'un dispositif antibradycardique en Turquie

    Le cœur est un muscle doté d'un système électrique complexe qui produit et conduit les stimuli nécessaires pour contracter ses cavités dans l'ordre approprié pour pomper le sang dans tout le corps.

    Lorsque le cœur fonctionne correctement, dans des conditions de repos, les cavités cardiaques se contractent à un rythme d'environ 60 à 80 battements par minute, accélérant si un apport sanguin supplémentaire est nécessaire (comme pendant un effort ou une activité physique).

    Les problèmes de l'impulsion du cœur

    Le système électrique du cœur peut avoir des problèmes à la fois dans la genèse de l'impulsion électrique (bradycardie pathologique) et dans sa conduction à travers les cavités cardiaques (par exemple bloc auriculo-ventriculaire). Dans les deux situations, des pauses dans le rythme cardiaque peuvent survenir. En effet, si elles sont trop prolongées, elles peuvent entraîner des symptômes tels que des étourdissements ou, dans les cas graves, une perte de conscience.

    Le rôle du stimulateur cardiaque

    Un Pacemaker est un appareil cardiaque permettant de surveiller le cœur en lui envoyant des petites décharges et des impulsions électriques en cas de diminution de la fréquence des battements.

    Le stimulateur cardiaque permet également d'augmenter le rythme cardiaque en fonction des besoins du patient (en cours par exemple d'activité physique) sur la base de signaux issus d'un capteur de respiration et d'un capteur de mouvement.

    Le système complet se compose d'un générateur d'impulsions (le stimulateur cardiaque) et d'un ou plusieurs fils électriques (les dérivations). Le stimulateur cardiaque est semblable à une petite boîte qui contient la batterie et les circuits qui permettent de surveiller l'activité électrique spontanée du cœur (si présent) et de délivrer l'impulsion électrique si nécessaire.

    Déroulement de la pose du stimulateur cardiaque

    L'intervention est réalisée en Turquie sous anesthésie locale et sous contrôle radiologique. Au préalable, une prophylaxie antibiotique de couverture est administrée.

    L'incision cutanée a lieu dans la région thoracique, sous la clavicule (de préférence du côté gauche). À travers une voie veineuse (veine céphalique si présente, veine sous-clavière),les dérivations sont avancées à l'intérieur des cavités cardiaques à l'aide de rayons X.

    Une fois positionnés, une série de mesures électriques sont effectuées pour vérifier leur position correcte et leur bon fonctionnement.

    Les cathéters sont fixés passivement (au moyen de petits rostres sur la pointe qui s'insèrent dans le muscle cardiaque) ou actifs (au moyen d'une vis qui est vissée dans la paroi cardiaque). À ce stade, les fils sont connectés au stimulateur cardiaque, qui est inséré sous la peau dans la zone appelée la poche. 

    Le patient est généralement hospitalisé pendant 2 à 4 jours pour cette intervention.

    Résultats de la pose d’un stimulateur cardiaque et suites opératoires

    Le patient peut généralement sortir le lendemain de l’intervention après avoir subi quelques examens comme un électrocardiogramme ou une radiographie thoracique.

    Le pacemaker montre des résultats stables et fiables et a rarement des problèmes matériels. Les résultats se voient immédiatement après l’intervention, et si les symptômes persistent, c’est qu’ils sont causés par une autre maladie et non la bradycardie.

    La pose del’implant cardiaque a très peu de complication. Cependant, si les risques de complication sont rares, elles peuvent survenir, notons à cet égard :

    • Pneumothorax
    • L’hématome de loge
    • Déplacement d’une ou plusieurs sondes
    • Infection

    Vivre avec un stimulateur cardiaque : quelles sont les précautions à prendre ?

    Le stimulateur cardiaque n’a quasiment aucune répercussion sur l'activité normale. Néanmoins, il est déconseillé d'utiliser des appareils qui peuvent créer un champ électromagnétique.

    Pour l’utilisation du téléphone, il vous est recommandé d’utiliser l’oreille qui se trouve à l’opposé du pacemaker. Vous pouvez utiliser d’autres appareils comme le four microondes ou la perceuse sans crainte.

    Ainsi, vous pouvez voyager et traverser les portiques sans problème. Par contre, vous devez éviter les détecteurs de métaux manuels et toujours avoir votre carte de porteur de stimulateur cardiaque avec vous.

    En résumé, vous pouvez vivre normalement avec l’implant cardiaque et même voyager et faire du sport.

    La pose d’un pacemaker en Turquie : Avis et Prix

    Turquie santé vous met en contact avec les meilleurs hôpitaux et cliniques en Turquie pour le traitement de vos problèmes cardiologiques. Nos cliniques partenaires offrent, en plus des prix avantageux, les meilleurs soins cardiologiques à l'instar de la pose de pacemaker ou le remplacement des valves cardiaques.

    Le prix du stimulateur cardiaque varie selon le pays dans lequel vous subissez l’intervention. Néanmoins, avec nos hôpitaux à Istanbul Turquie, vous pouvez être sûrs d’avoir les meilleurs prix.

    Un devis personnalisé pour la pose d’un stimulateur cardiaque ainsi qu’une consultation gratuite vous sont proposées en cliquant sur le lien ci-dessous.

    Partager cette page

    Questions fréquentes

    Au sein de nos cliniques et hôpitaux partenaires en Turquie, le coût de la pose du pacemaker varie entre 4000 et 9500 euros.

    Durant les trois premiers jours après l'implantation, il faut éviter de bouger le bras du côté du stimulateur cardiaque. Toute activité sollicitant le bras du côté de la zone traitée est à proscrire surtout durant la première période (le premier mois suivant l'opération). 

    La plupart des patients peuvent reprendre leurs activités normales dans les semaines suivant la pose. Cependant, il est recommandé de suivre les conseils du médecin en ce qui concerne les activités physiques intenses et de discuter de tout plan de réadaptation cardiaque si nécessaire.

    Pour savoir si un pacemaker fonctionne correctement, il est important d'effectuer :

    • Contrôles de suivi réguliers par des radiographies thoraciques, des ECG ou des tests de télémétrie
    • Surveillance des symptômes : il faut signaler au médecin tout sentiment d'étourdissement, des palpitations ou de faiblesse.
    • Autosurveillance : vous pouvez vérifier les paramètres du bon fonctionnement du pacemaker à l'aide d'un dispositif externe.
    • Alertes du pacemaker : Certains pacemakers sont conçus pour émettre des alertes en cas de dysfonctionnement. Si vous recevez une alerte, il est important de la signaler immédiatement à votre médecin.

    La durée de vie d'un stimulateur cardiaque peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment la marque et le modèle du pacemaker, la façon dont il est programmé, l'utilisation et les soins qui lui sont prodigués, ainsi que la santé et le mode de vie du patient. En général, la durée de vie d'un pacemaker est estimée entre 5 et 15 ans.

    L'espérance de vie avec un pacemaker est généralement similaire à celle des personnes de même âge et en bonne santé sans pacemaker. En effet, ce dispositif aide à maintenir un rythme cardiaque régulier et adapté en délivrant des impulsions électriques pour stimuler le cœur lorsque cela est nécessaire.

    D'autres ont vu aussi


    Nos conseillers vous aident à trouver les meilleures options en
    Pose de Pacemaker

    18 personnes sont en train de consulter ce traitement à l'instant