La Gynécomastie (avec liposuccion) en Turquie

La gynécomastie, les hommes qui ont des seins, est définie par une prolifération bénigne uni ou bilatérale du tissu glandulaire mammaire. C’est la conséquence d’un déséquilibre hormonal caractérisé par un excès des œstrogènes aux dépends des androgènes. Il s’agit d’une pathologie masculine fréquente, observée à tout âge. Elle peut être responsable de problèmes psychosociologiques assez graves.

La pseudo-gynécomastie ou adipomastie est un diagnostic différentiel. Il s’agit plutôt d’une hypertrophie mammaire causée par un excès adipeux sans atteinte du tissu glandulaire mammaire.

Comment faire le diagnostic ?

Le médecin de famille ou le médecin endocrinologue fait un interrogatoire à la recherche des antécédents personnels, des médicaments en cours et des cas similaires dans la famille.

Par l’examen clinique minutieux, on précise les caractéristiques de la gynécomastie (uni ou bilatérale, douloureuse ou pas, molle, ferme ou dure). Puis on demande des examens complémentaires ; l’échographie la mammographie et le bilan hormonal.

Au bout de cette étape on élimine une pathologie maligne notamment un cancer du sein peu fréquent mais qui peut s’observer chez l’homme et on distingue une adipomastie d’une gynécomastie vraie.

Quelles sont les causes ?

Les causes médicamenteuses : la gynécomastie iatrogène est la plus fréquente parmi les étiologies. La liste des médicaments responsables est longue on cite à titre d’exemple ; certains neuroleptiques, l’allopurinol (utilisé pour traiter l’hyperuricémie), la spironolactone (indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle), la cimétidine (pansement gastrique)… et les drogues (haschich, marijuana…).

Les causes endocriniennes : l’hyperthyroïdie…

Le syndrome paranéoplasique : en rapport avec certaines tumeurs au dépends des reins, des broches ou du foie…

Causes génétiques : syndrome de klinefelter…

  • Maladie de système : insuffisance rénale chronique, cirrhose hépatique...
  • Autres : L’obésité, l’hyperstimulation sexuelle ou névrotique du mamelon et la poussée mammaire pubertaire. Cette dernière est très fréquente, elle survient chez les adolescents (13-14 ans en moyenne), la régression spontanée est classique c’est la raison pour laquelle que l’abstention thérapeutique est la règle.
  • Gynécomastie idiopathique : Quand aucune cause n’est trouvée.

Quel est le traitement ?

Le traitement est avant tout étiopathogénique. C'est-à-dire il faut traiter la cause, arrêter un médicament ou toxique en cause, traiter une hyperthyroïdie,

Les indications de la chirurgie sont la gynécomastie idiopathique, l’échec du traitement médical et la persistance d’une gynécomastie gênante sur le plan esthétique.

Le traitement chirurgical

Lorsque c’est que de la graisse qui se développe, adipomastie, le traitement consiste en une liposuccion par une micro incision sous anesthésie locale. Une autre alternative non invasive a démontré son efficacité à savoir la cryolipolyse. Son principe est d’induire une paniculée contrôlée au froid afin de détruire les adipocytes (cellules graisseuses).

Lorsqu’il s’agit d’une gynécomastie vraie, on intervient par une petite incision au niveau de l’aréole et on retire cette glande mammaire hypertrophiée.

Dans les deux cas, on complète par une contention élastique serrée pour éviter l’apparition de l’œdème, les suites sont simples dans la plus grande majorité des cas, le malade peut reprendre une activité physique normalement.

Chirurgie Esthétique des hommes en Turquie

Turquie Santé intervient en tant qu'un intermédiaire entre le patient les hôpitaux les plus reconnus en Turquie afin de vous offrir un service de qualité pour tout ce qui est chirurgie esthétique pour les hommes.

Notre rôle est de vous guider vers les cliniques les plus recommandées pour votre maladie et de négocier pour vous les meilleurs prix pour une gynécomastie avec liposuccion en Turquie.

A qui s'adresse cette procédure ?

  • Hommes avec excès de graisse sur la poitrine .
  • Hommes souffrants d'obésité .
  • Hommes souffrants de troubles hormonales endocriniens .

 

Effets secondaires

  • Réactions contre l'anesthésie
  • Saignement 
  • Infection
  • Cicatrices défavorables

Traitements alternatifs

  • Liposuccion

Durée de traitement

  • La gynécomastie dure entre 1 à 2 heures .

Temps de convalescence

  • Reprise du travail 2 à 3 jours après la chirurgie .
  • Reprise des activités sportives 1 mois après la chirurgie .
     

Taux de réussite

  • 90% des hommes qui subissent une gynécomastie sont satisfaits de leurs résultats .

Comment ça marche ?

Comment faire le diagnostic ?

Le médecin de famille ou le médecin endocrinologue fait un interrogatoire à la recherche des antécédents personnels, des médicaments en cours et des cas similaires dans la famille.

Par l’examen clinique minutieux, on précise les caractéristiques de la gynécomastie (uni ou bilatérale, douloureuse ou pas, molle, ferme ou dure). Puis on demande des examens complémentaires ; l’échographie la mammographie et le bilan hormonal.

Au bout de cette étape on élimine une pathologie maligne notamment un cancer du sein peu fréquent mais qui peut s’observer chez l’homme et on distingue une adipomastie d’une gynécomastie vraie.

Quelles sont les causes ?

Les causes médicamenteuses : la gynécomastie iatrogène est la plus fréquente parmi les étiologies. La liste des médicaments responsables est longue on cite à titre d’exemple ; certains neuroleptiques, l’allopurinol (utilisé pour traiter l’hyperuricémie), la spironolactone (indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle), la cimétidine (pansement gastrique)… et les drogues (haschich, marijuana…).

Les causes endocriniennes : l’hyperthyroïdie…

Le syndrome paranéoplasique : en rapport avec certaines tumeurs au dépends des reins, des broches ou du foie…

Causes génétiques : syndrome de klinefelter…

  • Maladie de système : insuffisance rénale chronique, cirrhose hépatique...
  • Autres : L’obésité, l’hyperstimulation sexuelle ou névrotique du mamelon et la poussée mammaire pubertaire. Cette dernière est très fréquente, elle survient chez les adolescents (13-14 ans en moyenne), la régression spontanée est classique c’est la raison pour laquelle que l’abstention thérapeutique est la règle.
  • Gynécomastie idiopathique : Quand aucune cause n’est trouvée.

Quel est le traitement ?

Le traitement est avant tout étiopathogénique. C'est-à-dire il faut traiter la cause, arrêter un médicament ou toxique en cause, traiter une hyperthyroïdie,

Les indications de la chirurgie sont la gynécomastie idiopathique, l’échec du traitement médical et la persistance d’une gynécomastie gênante sur le plan esthétique.

Le traitement chirurgical

Lorsque c’est que de la graisse qui se développe, adipomastie, le traitement consiste en une liposuccion par une micro incision sous anesthésie locale. Une autre alternative non invasive a démontré son efficacité à savoir la cryolipolyse. Son principe est d’induire une paniculée contrôlée au froid afin de détruire les adipocytes (cellules graisseuses).

Lorsqu’il s’agit d’une gynécomastie vraie, on intervient par une petite incision au niveau de l’aréole et on retire cette glande mammaire hypertrophiée.

Dans les deux cas, on complète par une contention élastique serrée pour éviter l’apparition de l’œdème, les suites sont simples dans la plus grande majorité des cas, le malade peut reprendre une activité physique normalement.

Chirurgie Esthétique des hommes en Turquie

Turquie Santé intervient en tant qu'un intermédiaire entre le patient les hôpitaux les plus reconnus en Turquie afin de vous offrir un service de qualité pour tout ce qui est chirurgie esthétique pour les hommes.

Notre rôle est de vous guider vers les cliniques les plus recommandées pour votre maladie et de négocier pour vous les meilleurs prix pour une gynécomastie avec liposuccion en Turquie.

Veuillez trouver ci-dessous les différents prix associés à votre demande de : La Gynécomastie (avec liposuccion) en Turquie

Le coût d'un traitement dépend d'une variété de facteurs qui varient d'un hôpital à l'autre. Le type de chirurgie que vous allez subir et l'expérience de votre chirurgien doivent être pris en considération.

Avis des patients

Loïc V.
Ce patient a été traité pour la gynécomastie (avec liposuccion)

4.5

merci à vous.

06/08/2019

Lahcen M.
Ce patient a été traité pour la gynécomastie (avec liposuccion)

5.0

super résultat

16/09/2019

Filtre  :
EKOL HOSPITAL  0

EKOL HOSPITAL

Izmir, Turquie

  •  Hôpital Multi-spécialités de 150 lits
  •  Réputé pour son service ORL
  •  Fondé en 2007
ISO 9001:2008

Prix sur demande
DK Hair Klinik  0

DK Hair Klinik

Antalya, Turquie

  • Clinique de bonne réputation spécialisée
  • Fondée en 2002
  • Soins esthétiques et dentaires
ISHRS

Prix sur demande
Memorial Ataşehir  0

Memorial Ataşehir

Istanbul, Turquie

  •  Hôpital Multi-spécialités de 143 lits
  •  Personnel médical apprécié et reconnu 
  •  Fondé en 2008
Joint Commission International
International Organization for Standardization (ISO)
National Committee for Quality Assurance (NCQA)
ISO 9001:2008

Prix sur demande
Memorial Hizmet  0

Memorial Hizmet

Istanbul, Turquie

  • Hôpital Multi-spécialités renommé
  • 7 salles d'opérations
  • Capacité de 77 Lits
ISO 9001:2008

Prix sur demande
Recommandé
Recommandé
Estetik International  0
Video Estetik International

Estetik International

Istanbul, Turquie

  •  Clinique Premium spécialisée depuis 20 ans
  •  Le choix de plusieurs stars européennes  
  •  Propriété du Docteur B connu mondialement
Joint Commission International
International Organization for Standardization (ISO)
National Committee for Quality Assurance (NCQA)

Prix sur demande
MEMORIAL ANKARA  0

MEMORIAL ANKARA

Ankara, Turquie

• Membre de l'American Hospital Association (AHA)

• 230 lits

 

Joint Commission International
International Organization for Standardization (ISO)
ISO 9001:2008

Prix sur demande
...