Anorexie mentale : Trouble de comportement alimentaire

Anorexie mentale : Trouble de comportement alimentaire

Mode de lecture


Qu’est-ce que l’anorexie mentale ?

L'anorexie mentale (nerveuse) est  un trouble du comportement alimentaire qui touche principalement les femmes. Elle se caractérise par une diminution progressive et de plus en plus importante des apports caloriques, souvent accompagnée d'un exercice physique excessif et compulsif, qui entraîne une perte progressive de poids corporel.

La perte de poids est obstinément poursuivie par des patients peu ou pas préoccupés par les dommages que cela entraîne pour leur santé. Ils ont également une peur intense de prendre du poids et un refus de maintenir un poids corporel sain (classiquement entre 18,5 et 25 points d'IMC).

Les causes de l’anorexie nerveuse

Les causes de l'anorexie nerveuse (AN) ne sont pas claires, mais la plupart des spécialistes pensent qu'il s'agit d'une combinaison de plusieurs facteurs.

Facteurs psychologiques

Les personnes qui développent des troubles anxieux ou qui présentent des traits obsessionnels compulsifs dans l'enfance présentent un risque plus élevé de développer une anorexie nerveuse.

Ainsi, De nombreuses personnes atteintes d'AN partagent d’autres traits de personnalité et comportements qui peuvent les rendre susceptibles de développer le trouble, notons à cet égard :

  • Difficulté à gérer le stress
  • Inquiétude excessive, peur ou doute quant à son avenir
  • Perfectionnisme, ce sont des gens très stricts et exigeants
  • Hyper-contrôle dans l'expression des émotions

Facteurs environnementaux

Il semble y avoir une association entre l'anorexie mentale et les cultures/environnements dans lesquels la minceur est considérée comme une valeur. La puberté semble être un facteur critique dans le développement de l'AN. La présence de grands changements hormonaux ainsi que le stress, l'anxiété et une faible estime de soi pendant la puberté constituent un mélange explosif capable de déclencher le trouble chez les individus prédisposés.

La culture et la société occidentales paraissent jouer un rôle fondamental. Les filles, et dans une moindre mesure les garçons, sont abondamment exposées à une variété de messages médiatiques qui renforcent constamment l'idée qu'être mince est beau et réussit.

Facteurs génétiques et physiologiques

Il existe un risque accru d’anorexie nerveuse chez les parents biologiques au premier degré des personnes atteintes de la maladie.

Des altérations dans la fonction cérébrale ou les niveaux d'hormones peuvent contribuer à l’apparition de l’anorexie mentale, alors qu'il n'ait pas été précisé si ces changements observés chez les personnes atteintes d'anorexie nerveuse pourraient être la cause du trouble ou s'ils sont une conséquence de la malnutrition.

Ces altérations peuvent avoir un impact sur la zone du cerveau qui régule la faim, ou elles peuvent provoquer une anxiété et une culpabilité liées à l'alimentation, des sentiments exacerbées lorsque des repas sont sautés ou après une activité physique intense.

Signes et symptômes de l'AN

Les signes et les symptômes de l'anorexie mentale peuvent être divisés en symptômes physiques et en symptômes comportementaux.

La plupart des symptômes présentés par les personnes souffrant d'anorexie sont liés à une malnutrition sévère. Notons à cet égard :

  • Aménorrhée  (absence de règles pendant au moins 3 cycles consécutifs)
  • Hypothermie (<35°C) avec  intolérance au froid.
  • Bradycardie (fréquence <60 battements/minute).
  • Hypotension artérielle (pression <70 mmHg).
  • Sécheresse de la peau, qui a tendance à se couvrir d'une sorte de poils fins et couleur jaunâtre (due à une augmentation du bêta-carotène).
  • Démangeaisons cutanées généralisées.
  • Douleurs abdominales et constipation.

Parmi les symptômes psychologiques les plus fréquents pouvant faire suspecter une anorexie mentale sont :

  • Altération de la perception du poids corporel et de l'image de soi
  • Modification des habitudes alimentaires de manière plus restrictive associée à la peur de prendre du poids
  • Retrait des relations sociales
  • Augmentation de l'activité physique

Traitement de l’anorexie mentale

Le traitement de l'anorexie mentale est un processus complexe qui implique l’intervention de nombreux professionnels de la santé. L'un des rôles clés de l'équipe est sans aucun doute le psychothérapeute. La psychothérapie est en effet considérée comme l'un des piliers du traitement de l'anorexie mentale.

La principale caractéristique de l'anorexie mentale est la restriction des calories ingérées. Cette restriction conduit à un poids corporel significativement faible (avec un risque sérieux pour la santé physique). Une autre caractéristique de l'anorexie est la peur intense de prendre du poids. La restriction alimentaire et la peur de prendre du poids entraînent une perte de poids progressive. Il devient donc central, dans le  traitement de l’anorexie, d'affronter la peur de prendre du poids et par conséquent de viser la récupération d'un poids corporel sain.


26434/4565-Takwa.jpg

"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Takwa

Nos consultants vous aident à trouver les meilleures cliniques en Turquie